Anne-Claude Robitaille, intervenante psychosociale en chirurgie bariatrique

Anne-Claude Robitaille, intervenante psychosociale en chirurgie bariatrique

Anne-Claude se joint à l'équipe de Parlons Bariatrique en tant qu'intervenante psychosociale. Nous lui avons demandé de se présenter et de nous dire pourquoi elle souhaitait s'impliquer et offrir des services psychosociaux en chirurgie bariatrique.

Anne-Claude Robitaille, intervenante psychosociale en chirurgie bariatrique

Je suis réputée parmi mes collègues, mes amis et ma famille pour plusieurs choses : mon dynamisme contagieux; mon inépuisable créativité et ma perpétuelle quête à avoir du fun dans tout ce que j’entreprends. S’il n’y a aucune possibilité d’avoir du plaisir, je suis plus difficile à convaincre. Mais rassurez-vous, j’ai le bonheur facile!

Je suis actuellement en rémission de deux maladies chroniques.

La première, beaucoup plus commune qu’on le pense, mais qui se vit dans le silence et dans la honte : la maladie du « j’partie trop-vite », syndrome typique chez les gens qui présentent un trouble déficitaire de l’attention et qui consiste en toujours avoir une bonne excuse pour laisser les choses trainer un peu partout et ne jamais visser complètement les couvercles et les bouchons. Le fonctionnement conjugal et familial peut être parfois affecté parce que le patient souffre continuellement, pris entre l’urgence de la tâche suivante sur sa to-do list et le fait d’exaspérer ses proches qu’il aime.

L’autre maladie dont je souffre et qui est actuellement en dormance, c’est l’obésité.

Pour ces deux maladies, j’ai le privilège d’avoir reçu les meilleurs traitements disponibles, et tout un système de soutien qui m’a permis de mieux me comprendre et de donner un sens à ces conditions qu’on ne choisit pas.

Qui suis-je ?

Je suis intervenante psychosociale et je travaille dans le réseau de la santé depuis une douzaine d’années. Je suis également une maman, une proche-aidante et une éternelle étudiante. Je suis des cours dans pleins de domaines. Je suis bachelière en psychologie. Mon parcours académique est éclectique (ref. premier paragraphe!). En faire l’énumération ici serait laborieux car j’ai toujours le sentiment que sans explications, il est difficile de comprendre la logique derrière. Il en sera peut-être question dans une « partie 2 » un jour, qui sait.

Ma curiosité n’a aucune limite. À 43 ans, je n’ai pas encore décidé ce que je veux faire quand je serai grande. Ce que je sais par contre, c’est qu’aider fait partie de mon ADN. Donc en attendant, je continue d’apprendre, de comprendre, et d’accompagner les gens que je sais être en mesure de guider. Et croyez-moi, j’y trouve tout le bonheur du monde.

Chirurgie bariatrique parcours

Pourquoi la chirurgie bariatrique ?

En 2019, j’ai entrepris le profond et riche parcours de la transformation intérieure et extérieure avec comme plus beaux outils : la chirurgie bariatrique, ET une équipe de professionnels qui m’ont coaché tout au long de ce périple. J’avais envie que ça marche! Vraiment.

Vouloir se lancer là-dedans seul? IMPOSSIBLE! Oubliez le projet !

Être accompagné dans un processus aussi important, c’est mettre toutes les chances de son côté pour en tirer le maximum. Parce que s’engager dans un processus de chirurgie bariatrique, ce n’est pas la solution facile. Ce n’est pas une décision anodine.

Ce n’est pas une manière rapide de rentrer dans tes Jeans Santana ‘92.

S’engager dans ce parcours, c’est d’abord et avant tout accepter un plan de traitement de l’obésité qui aura des conséquences sur le reste de ta vie. Quand on se couche sur la table d’opération, on est pleinement conscient de la condition dont on ne veut plus souffrir mais on est parfois ébloui par cet espoir de changement, au point où l’on a sous-estimé les impacts qui viendront par la suite. On ne réalise pas entièrement encore dans quoi on s’est embarqué.

Ça nous rattrape, ne vous en faites pas! Dès la salle de réveil, bébé-estomac vous rappelle qu’il est désormais le « boss ».

Et c'est là précisément que c’est important de bien s’entourer. Parce qu’après tout ça, aussi bien faire ce qu’il faut pour optimiser son potentiel de réussite !

Je ne vous cacherai pas que mon chapeau de professionnelle en relation d’aide complète à merveille les bottines de la patiente bariatrique (et les babines). Grâce à ce chapeau et à ces bottines, je peux vous transmettre des connaissances et semer des graines pertinentes qu’on regardera pousser, parce qu’au-delà de la théorie, il y a notre vécu qui nous lie intimement vous et moi !

C’est un privilège d’unir mon bagage à celui de l’équipe de Parlons Bariatrique afin de vous offrir des outils pour que vous aussi vous puissiez profiter pleinement de VOTRE expérience.

Au plaisir !

 

Anne-Claude animera son premier atelier de soutien le 21 octobre 2023, en direct sur la plateforme Zoom. L'atelier Apprivoiser le changement sera donc sur l'adaptation psychosociale et la chirurgie bariatrique. 
*** Anne-Claude ne propose pas de suivi nutritionnel en chirurgie bariatrique.

Voir tous les articles du Parlons-en!